Waveshaper – Station Nova

a1202684853_10

Il y a toujours des albums qui nous passent sous le nez. C’est le cas de Station Nova de Waveshaper. Sorti en avril 2016, cet album s’inscrit dans la nouvelle mouvance à la mode: le synthwave. Pour faire simple, ce genre musical s’axe autour des sonorités et de l’imagerie 80’s. Signé sous le label New Retro Wave, qui est l’un des piliers du mouvement synthwave, Station Nova est une immense aventure galactique aux couleurs néons. Amis de la science fiction colorée et des jeux-vidéos, Station Nova est la B.O. qu’il vous faut.

Bien plus qu’un hommage. 

Bien que cet album soit très influencé par les années 80, il n’en est pas qu’un simple hommage nostalgique. Le musicien suédois possède une puissance mélodique très ingénieuse. Le titre « Vector Dream » témoigne de cette sensibilité mélancolique tout en possédant une mélodie forte. Le sonorités rétro viennent accentuer ce sentiment de nostalgie, comme si notre vieille Megadrive venait nous susurrer des mots doux. Cette fibre émotionnelle se retrouve également dan le morceau « Airlock Love ». Digne de figurer dans la B.O. de Drive, ce titre est un savant mélange entre chanson d’amour et film d’action prenant place à Venice Beach. Waveshaper va donc plus loin que le simple hommage rétro, il développe un univers et des mélodies fortes.

Voyage inter-galactique. 

Waveshaper nous embarque à toute vitesse dans son vaisseau spatial analogique. Les deux premiers morceaux de l’album sont de réels voyages à la vitesse de la lumière. « Endless Journey » et « Future Vision » font une paire incroyablement dynamique, nourrissant alors notre imagination avec des planètes inexplorées. La vitesse du voyage s’intensifie avec « Pixel Stars » en collaboration avec un autre artiste synthwave: Robert Parker. Très influencé par les Daft Punk, ce morceau fait défiler les étoiles de la galaxie Waveshaper à vive allure.

Station Nova est une belle découverte. Les compositions du suédois sont solides et proposent un agréable vent de fraîcheur dans le petit monde du synthwave. Découvert grâce à l’excellente soundtrack du jeu-vidéo Furi, Waveshaper est un très bon point d’entrée dans l’univers du synthwave.

La Note:

4

Laisser un commentaire