Venera 4 – Eidôlon

a3345973738_10

La vague shoegaze serait-elle en train de prendre le pouvoir ? De plus en plus de groupes s’engouffrent dans ce style, lui donnant une deuxième jeunesse. Les Parisiens de Venera 4 sont un peu les vétérans de cette nouvelle vague. Actifs depuis 2012 et avec un très bon Ep dans les baskets, le quatuor noisy-pop s’est enfin décidé à sortir un album : Eidôlon. Épaulé par Requiem For A Twister (label très intéressant au passage), Venera 4 continue son nébuleux voyage entre voix éthérées et guitares supersoniques.

La renaissance du shoegaze 

Ne cherchez pas la définition du shoegaze dans le dictionnaire du bon amateur de musique ! D’une car un tel glossaire n’existe pas et de deux car c’est bien plus facile d’écouter le premier album des Venera 4 pour comprendre de quoi il s’agit. Tout ce qui a fait le court succès du genre est présent dans Eidôlon. Il y a d’ailleurs peut-être un peu trop de gimmicks shoegaze sur cet album: intro caisse claire à la My Bloody Valentine,  voix féminine à la My Bloody Valentine… Bon vous l’avez compris, ce groupe me fait énormément penser à la mythique formation shoegaze des 90’s. Ça pourrait être un défaut et pourtant ça n’en est pas un. Bien au contraire…

Réveiller les fantômes du passé pour aller de l’avant

Le groupe n’est pas un revival shoegaze ! Il se démarque particulièrement via son utilisation habile des synthétiseurs ainsi que par son prodigieux sens de la composition. L’album est globalement très bon mais, certains titres sortent du lot. Le morceau éponyme « Eidôlon » est vraiment bouleversant. Le groupe fait preuve d’une sensibilité qui est fortement suggérée dans le reste de sa discographie. Ce n’est pourtant pas la seule claque que l’on va se prendre durant l’écoute. « Pygmalion » ouvre l’album de façon impressionnante tout comme « Metal Shells » le clôt. « Black Paws » donne également de belles sensations. On est conquis !

Alors oui, le groupe est fortement influencé par les gloires passées du shoegaze mais, il faut bien admettre que Eidôlon est un très bon album. Venera 4 n’a pas peur du mur de son, pas peur d’être sensible également. La production est très bonne, quoi qu’un peu « propre ». Enfin bref, écoutez ce disque, c’est un ordre !

La Note:

4

Une pensée sur “Venera 4 – Eidôlon

Laisser un commentaire