Top 20 albums !

Top20

Il y a quelques jours, je me suis prêté à un petit jeu sur twitter (@Madafaka_blog au passage). La mission était simple : effectuer le top 20 de mes albums favoris ! C’est le twittos Heudé qui m’a donné l’envie de me frotter à cet exercice. Je vous invite d’ailleurs à consulter son Top 20 personnel. Twitter c’est bien, mais blogger c’est mieux ! C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui mon top 20, la contrainte des 140 caractères en moins.

Les règles du jeu. 

Avant de commencer ce top 20, il me semble important d’apporter quelques précisions. Tout d’abord, les albums ne sont pas classés par ordre de préférence. Je me suis également imposé la contrainte de ne pas choisir deux fois le même groupe. Il s’agit donc d’un top 20 avec 20 groupes différents (à peu de choses près…). N’oubliez pas, ce top est entièrement personnel et subjectif. Prêt ? C’est parti !

(Une playlist vous attend en fin d’article, c’est cadeau).

1 – TV On The Radio – Dear Science

On commence avec Dear Science, quatrième album du groupe américain TV On The Radio. Le fans vous diront que Return To Cookie Mountain est leur chef d’oeuvre absolu. Ils ont probablement raison. Néanmoins, c’est avec Dear Science que je suis entré dans l’univers du groupe. J’ai alors eu un immense coup de cœur en les voyant sur scène. Enfin bref, tout est expliqué dans la vidéo ci-dessus.

2 – The Mars Volta – De-Loused In The Comatorium

maxresdefault

Si vous suivez ce blog, vous connaissez l’amour que j’ai pour Omar Rodriguez-Lopez. Le premier album des Mars Volta est l’un des piliers de cette admiration. Groupe bien souvent sous-côté, The Mars Volta est selon moi l’un des seuls groupes de rock progressif ayant apporté du neuf au genre. Loin des repompes et avec un style unique, le groupe livre un premier album concept des plus prestigieux. Leur son est unique, l’histoire racontée dans cet album est diablement bien écrite. Un chef d’oeuvre.

3 – Radiohead – Kid A

L’album qui a crée l’incontrôlable passion pour la musique qui m’anime. Radiohead prend des risques et s’éloigne du pop/rock qu’il maîtrise tant. Indissociable de Amnesiac, cet album occupe une place particulière dans mon cœur. Depuis, Radiohead est mon groupe favori. Ils auraient pu figurer plusieurs fois dans ce top, mais il faut bien laisser de la place pour les autres.

4 – Pixies – Surfer Rosa

pixies-surfer-rosa-25

Pour beaucoup, Surfer Rosa c’est « Where Is My Mind ». C’est pas faux. Témoin de l’extraordinaire plume de Franck Black et de l’avant-gardisme du groupe, il faut avouer que c’est un sacré morceau. C’est pas compliqué, les Pixies ont inventé le rock alternatif. Sans forcer, en toute simplicité. Un groupe qui pue la sincérité et la passion. Un groupe qui a inspiré les plus grands. Un groupe qui a explosé les barrières.

5 – Thom Yorke – The Eraser

Alerte triche. On retrouve encore une fois Thom Yorke dans ce top. Cette fois-ci c’est avec son projet solo. On va donc estimer que ça ne compte pas. Hein ?. The Eraser c’est l’autre pierre angulaire de ma culture musicale. L’autre album qui a tout changé. Enregistré sur un laptop, The Eraser est une petite merveille. Ingénieux et puissant, ce disque est une perle. UNE PERLE !

6 – Muse – Origin Of Symmetry

Ça c’est de la grosse bombasse ! « Alors oui Muse c’est moins bien qu’avant, ils en font des tonnes ». STOP. STOP et STOP ! Le groupe essaye juste d’être généreux. Avec de la maladresse, mais avec générosité. En attendant, leur deuxième album est une usine à tubes. Le groupe est rugueux tout en sachant apporter une touche de douceur. Une sorte de perle de lait quoi… (pardon).

7 – Daft Punk – Human After All

619-BlZ+TXL._SL1300_

Certains le détestent, d’autres l’adorent. Le troisième album des Daft Punk fait débat. Pour moi, c’est le meilleur. Peut-être pas le meilleur musicalement, mais celui qui est le plus chargé de souvenirs. Abordant des tons plus rock, Human After All allie puissance et émotions. C’est beau putain.

8 – Nine Inch Nails – The Downward Spiral

Découvert sur le tard, Nine Inch Nails est vite devenu l’un de mes groupes préférés. Parfait défouloir, The Downward Spiral se situe quelque part entre masochisme et autodestruction. Un album bouleversant de noirceur. Merci Mr.Reznor.

9 – Secede – Tryshasla

a2795303470_5

Aventure ambiante, ce disque est tout simplement parfait pour se relaxer, se reposer. Voyage entre la vie et la mort dans un univers onirique, Tryshasla est le joyau du compositeur hollandais : Lennard van der Last. Pas grand chose à redire. Écoutez cet album, vous ne serez pas déçus. Plus de détails sur le label qui se cache derrière ce magnifique album.

10 – At The Drive-in – Relationship Of Command

26bbe80235ec5595707db52ed8e16c0c.1000x1000x1

Ma porte d’entrée vers la discographie de Omar Rodriguez-Lopez, ce dernier album d’At The Drive-in touche à la perfection. Aucun morceau n’est à jeter. Un album qui sonne malheureusement le glas du groupe post-hardcore mélodique. At The Drive-in s’est depuis reformé. De quoi danser un peu plus sur ses rythmes chaloupés.

11 – Queens of The Stone Age – Songs for the Deaf

Sans conteste le meilleur album de la bande de Josh Homme. Lourd, malin et agile, Songs For The Deaf est un incontournable du stoner/desert rock. Un voyage à bord d’une vieille carlingue au fin fond des états-unis. C’est aussi ça la musique.

12 – Bosnian Rainbows – Bosnian Rainbows

a3592516368_10

Meilleur album pop/rock des dix dernières années. C’est tout. Point. Encore un projet de Omar Rodriguez-Lopez. Le plus abordable, le plus simple, mais l’un des plus puissants !

13 – Grandaddy – The Sophtware Slump

874f270f

Jason Lytle <3. Randonneur et musicien de génie, le leader de Grandaddy tient la baraque comme jamais sur The Sophtware Slump. Des compositions de folies en veux-tu en voilà. Un album grandiose dans sa simplicité. Grandaddy c’était bien quand même. Il paraît qu’ils préparent un come-back…

14 – Deftones – Saturday Night Wrist

DEFTONES+SNW+300

Un pote m’a fait écouter le morceau « Xerces », depuis je n’ai pas lâché les Deftones. Un groupe fascinant, parfois énervant, mais toujours au top. Un album qui s’écarte du nu-metal qui collait à la peau du groupe pour s’orienter vers des atmosphères plus shoegaze. ET C’EST BIEN !

15 – Boards Of Canada – Geogaddi

WARPLP101R_Gatefold_6panel_amended

Mystique et dérangeant, Boards Of Canada livre ici une pièce maîtresse pour la musique électronique. Un album intelligent mais jamais élitiste. Une étrange traversée dans le temple d’une secte effrayante, Geogaddi marque au fer rouge celui qui l’écoute.

16 – A Place To Bury Strangers – Transfixiations

transfixiationQuand le bruit des guitares se fracasse contre une batterie haletante, ça donne Transfixiations. Pourtant moins effréné que ses prédécesseurs, le dernier album en date de A Place To Bury Strangers est selon moi le plus abouti. Le style bruitiste du groupe y est toujours présent, tout en laissant plus de place pour des mélodies désespérément belles.

17 – Omar Rodriguez-Lopez – Cizaña de los Amores

Cizana_de_los_amores

La triche n’en finit pas. Encore un projet de Omar Rodriguez-Lopez, en solo cette fois-ci. Un album coup de poing. Digne des meilleurs disques des Mars Volta et avec une Ximena Sariñana au sommet de sa forme, cet album est d’une importance cruciale dans la discographie du génie d’El Paso. Rock progressif lucide et novateur, que du bonheur.

18 – Nirvana – In Utero

710XKXHIeNL._SL1400_

Doigt d’honneur à Nervermind. Album autodestructeur. In Utero est un beau bordel. Comme un triste testament, ce disque sonne le glas de Nirvana. Un groupe sur qui tout a déjà été dit…

19 – My Bloody Valentine – Loveless

my-bloody-valentine-loveless-cover

La difficile production de cet album à été destructeur pour My Bloody Valentine (bien qu’un album ai vu le jour en 2013). Dans ce chaos est pourtant née la quintessence du shoegaze. Des tonnes de guitares, les gimmicks inoubliables du jeu de guitare de Kevin Shields. Un album touchant où les vagues de guitares mettent en lumière une génération un peu paumée. Une musique supersonique qui est adoucie par la voix fluette de Bilinda Butcher. Une merveille qui a de quoi vous rendre totalement dingue !

20 – Alice In Chains – MTV Unplugged 

712RxnrhpsL._SL1212_

Le plus beau live que j’ai pu écouter ! Layne Staley est vraiment au bout du rouleau, ce qui n’empêche pas le groupe d’assurer. La sensibilité du groupe se dévoile alors au grand jour, revisitant alors leurs meilleurs morceaux dans des versions tout simplement dingues !

Le top 20 du top 20

Laisser un commentaire