The Madcaps - Hot Sauce - Madafaka

The Madcaps – Hot Sauce

good_cover

Ce n’est pas la première fois que l’on vous parle du label Howlin’ Banana Records. La dernière fois, c’était pour l’excellente sortie estivale qu’était Mount Break de Wild Raccoon. Le label français attaque la nouvelle année avec le deuxième album des Madcaps. Breton, quoi que californien dans l’âme, le groupe revient seulement un an après son premier Long Play, déjà signé chez Howlin’ Banana Records. Cette fois-ci, le label rennais Beast records vient lui porter main forte pour co-produire Hot Sauce, un deuxième album qui fait toujours les yeux doux aux rock des années 60.

Nom d’un beatles, on s’y croirait !

La première chose qui frappe avec Hot Sauce, c’est bien sa production. Palpable et riche, elle dénote de la simplicité que l’on a l’habitude d’entendre chez les groupes garage de l’hexagone. Enregistré au studio Kerwax, studio 100% analogique et breton, Hot Sauce nous rappelle ce qui faisait le sel des tubes des 60’s. Cette démarche correspond parfaitement à la musique du groupe, une preuve d’intégrité qui ne fait pas de mal au passage. Bon, à part la production, ça donne quoi ? Eh bien c’est du très bon. On ne file pourtant pas dans l’originalité la plus totale, du moins c’est le cas sur la première partie de l’album où le groupe s’aventure sur un terrain qu’il maîtrise déjà, celui du garage/rock caverneux et efficace. On ne boude tout de même pas notre plaisir sur « Too Big For Your Boots » qui fait rugir les distorsions hendrixiennes tout en galopant un up-tempo haletant et taillé comme jamais pour le live. Simple, efficace, ça commence bien !

Un album généreux.

Les Madcaps n’ont pas chômé, Hot Sauce est très généreux tant il est varié. Bien entendu, les compostions tournent toutes autour des sonorités surf et garage. Pourtant, le groupe prend une toute autre ampleur grâce à sa sensibilité pop. Le quatuor rennais sait toujours trouver le bon riff, la bonne mélodie, la bonne harmonie. Il sait également se montrer plus délicat et plus sensible sur « Walking Back Home », moment où l’album prend d’inattendues allures de western. Dans un style plus groovy, la ligne de basse et le saxophone de « Taco Truck » en fera succomber plus d’un et plus d’une…

L’annonce de ce deuxième album semblait précipitée tant elle s’enchaînait rapidement avec la sortie du précédent. C’est mal connaître l’énergie et l’envie des Madcaps. L’album est très bon et sans aucun doute meilleur que leur première production. Bien plus abouti, Hot Sauce s’inscrit parmi les meilleurs albums garage pop français de ces dernières années, et dieu sait qu’entre Kaviar Special, Wild Raccoon, Sapin, Pan et j’en passe, la concurrence est rude.

La Note: 

4

Laisser un commentaire