Royal Blood – Royal Blood

Cover  - Enjoy!

Bouya bouya ! Grosse claque que celle prise par Royal Blood avec leur premier album éponyme. Le duo de Brighton y triture pendant une trentaine de minutes leurs influences blues et heavy afin de donner un savant mélange de riffs endiablés et de rythmes rock. Le duo se démarque des autres car il s’agit bien là d’un groupe basse/batterie. Je vais pas rentrer dans les détails tout de suite, mais c’est bluffant. Let’s rock right now with Royal Blood.

Quand les Queens Of The Stone Age font l’amour à Jack White.

Ça commence fort avec « Out Of The Black » aux mimiques rythmiques rappelant celles de Queens Of The Stone Age. Il est clair que Royal Blood est directement influencé par la bande à Josh Homme. Le duo ne s’en cache pas, QOTSA est un exemple pour eux. Admiratifs du mélange Heavy avec des voix douces, les anglais appliquent la recette avec succès tout au long de l’album. Exemple avec « Come On Over » et « Little Monster », deux bouchées de rock vraiment lourdes et mélodiques.

La basse c’est la base 

Autre grosse influence du groupe, Jack White. C’est pas si étonnant que ça quand on entend « Careless », « Figure It Out » et « You Can Be So Cruel ». Outre la voix de Mike Kerr, on croirait entendre les guitares de Jack White. Pourtant il n’y a pas de guitare sur l’album. Le groupe affirme que tous les sons sortent d’une basse, plus ou moins trafiquée à coups de pédales d’effets et différents amplificateurs. Dans tous les cas, la musique de Royal Blood reste brute et sonne assez live. On y retrouve alors la sincérité du rock, le seul, l’unique !

Royal Blood signe un premier album rafraîchissant et plein de panache. Reste à savoir si le groupe saura se renouveler mais, nous n’en sommes pas là. Profitons de ce premier jet pour décrasser nos oreilles et profiter de la magie du rock !

La Note : 

4

Une pensée sur “Royal Blood – Royal Blood

Laisser un commentaire