Ratatat – Magnifique

RATATATMAGNIFIQUELP

C’est placardé partout sur le web et chez tous les bons disquaires, Ratatat revient avec un nouvel album ! Les deux New-Yorkais ont déjà séduit public et critiques avec leurs précédents albums. Il aura tout de même fallu attendre cinq ans pour les revoir sur le devant de la scène avec Magnifique, un cinquième album toujours sous l’influence des guitares harmonisées et des sonorités électroniques estivales.

La hype en trop…

Ce nouvel opus commence très bien grâce à « Cream On Chrome » et « Magnifique », deux morceaux diamétralement opposés et pourtant musicalement très bons. « Cream On Chrome » est très clairement le tube de ce disque alors que « Magnifique » s’écoutera plus facilement au bord de mer, les pieds dans le sable. Pourtant, on commence vite à se gratter la tête et à sentir que quelque chose cloche. Les morceaux se suivent et se ressemblent beaucoup trop. Ratatat utilise toujours la même méthode et les riffs de guitares finissent tous par se ressembler. Une bien belle hype pour un album aussi pauvre…

Pilote Automatique 

Les deux comparses ne prennent aucun risque et proposent les mêmes sonorités tout au long de l’album. Leur musique fini même par devenir trop impersonnelle pour évoquer quoi que ce soit. Pas étonnant que la musique du groupe soit souvent utilisée pour des jingles d’émissions télé… Finalement, cet album est le pilote automatique d’un navire electro/pop naviguant sur les flots guindés de l’ennui.

Magnifique n’est pas l’album de l’année. Ce n’est pas pour autant qu’il en devient inintéressant et dénué d’intérêt. Ce disque s’écoute bien et fera parfaitement l’affaire pour vos après-midi piscine mais, si l’on souhaite creuser un peu plus, on tombe nez à nez avec un gênant vide.

La Note:

3

Une pensée sur “Ratatat – Magnifique

Laisser un commentaire