The Notwist – Close To The Glass

The-Notwist-Close-To-The-Glass-608x608

Les allemands de Notwist ont un parcours musical assez atypique mais pas des moins intéressants. Les premiers albums du groupe étaient orientés vers une musique punk rock pour évoluer, à la fin des années 90, vers l’électronique. Cette transition innatendue n’est pas sans rappeler le changement de cap qu’opéra Radiohead avec Kid A. D’ailleurs, Notwist est souvent comparé à leurs collègues Anglais. Les allemands sont également les petits chouchoux du bassiste de Radiohead, Colin Greenwood. Bref, la cote du groupe n’est pas des moindres. Six ans après leur dernier album « Music for « Storm » », ils reviennent en cette belle année 2014 avec « Close To The Glass ». Jettons donc un oeil sur ce nouvel opus.

Un bijou

Il ne faudra pas attendre trop longtemps pour prendre son pied. « Signals » nous prend aux tripes par sa mélancolie et par sa production maitrisée. Les sonoritées électroniques bidouillées sont mélangées à la voix pure et pop de Markus Acher. On retrouve cette ambiance électronique sur les morceaux « Into Another Tune », « From One Wrong Place To The Next » ou encore le single « Close To The Glass ». Mais Notwist ne s’arrete pas là…

Variété de style

Les allemands savent varier leur musique en revenant un petit peu vers leur premier amour: le rock ! Le troisième titre (« Kong ») étonne par la rupture qu’il provoque en vue des deux morceaux proposés précedemment. On a le même sentiment en écoutant « Seven Hour Drive » qui nous fera énormement penser à du My Bloody Valentine. De l’électro et du rock, en voilà un album intéressant, mais ce n’est pas tout ! Ce nouvel album contient également deux pistes plus ou moins acoustiques (« Casino » et « Stepin’in »). On retient également le titre « Leneri », totalement instrumental et au crescendo irrésistible.

Notwist propose une grande variété de styles et de morceaux sur ce nouvel album. Pourtant, cela ne les empêche pas de garder une identité cohérente. Le groupe propose un panel de sonorités et d’émotions très large, doté d’une production recherchée. « Close To The Glass » est donc une sorte de mélange entre la musique indie de Radiohead et les expérimentations électroniques de Jon Hopkins. On est pas loin de la perfection.

La Note:

5

Une pensée sur “The Notwist – Close To The Glass

Laisser un commentaire