Dead – Verse

cover

Les Rennais de Dead font bonne presse depuis leur passage aux Transmusicales 2013 et on a pas fini d’entendre parler d’eux. Après un premier Ep, « Transmission », laissant présager du meilleur, le trio électro/cold/noise revient en force avec « Verse ». Au vu de leurs lives puissants, notamment grâce a un jeu de lumière radical et un niveau sonore puissant, on ne peut qu’être curieux d’écouter ces quatre nouveaux morceaux.

Plus électronique, plus bruyant

Dead a radicalisé sa musique sur tous les plans. Les guitares sont plus noisy que jamais, les beats et les synthétiseurs plus puissants. « Push » est un déluge sonore ou la voix parait plus assumée que sur le premier Ep. Pourtant, une mélodie pop se dégage de tout ce bazar. « My Friend » est également une grosse claque. L’ambiance est assez sombre voire malsaine. Le chant est parfois chuchoté avec agressivité, comme une sorte de rage que le groupe intériorise. On continue notre petite descente en enfer avec « Firedrop » à la mélodie totalement destructurée, aux guitares dégénérées et au rythme épileptique. « Loser » est quant à lui la meilleur façon d’entrée dans l’Ep, avec son aspect imposant et mystérieux.

Dead a encore convaincu, le groupe prouve une fois de plus qu’il faut compter sur lui pour rendre honneur à la scène cold/noise française. Sans prendre de risque, on peut facilement dire que le son de Dead est assez unique en France. Le groupe manie son art avec talent et propose quelque chose d’original. Un grand bravo.

La Note:

5

Laisser un commentaire