Damon Albarn – Everyday Robots

damon-480-tt-width-480-height-480-bgcolor-FFFFFF

Après son succès avec Gorillaz, Blur et bien d’autres collaborations, Damon Albarn livre son premier album solo après plus de vingt ans de carrière. Everyday Robots est l’un des albums les plus attendus de l’année 2014. Pourtant Albarn surprend tout le monde en sortant le 3 mars 2014 le morceau « Everyday Robots ». L’univers est intimiste, mélancolique et très calme. On est donc loin de la folie de Gorillaz et de la hargne de Blur. Mais la force du musicien est certainement ici. Il ne se répète jamais et propose toujours quelque chose de nouveau.

Dans l’intimité de monsieur Albarn

Damon Albarn ne se glisse pas dans la peau d’un autre personnage sur cet album, il livre ses souvenirs et ses émotions. Albarn l’avoue lui même : « Cet album est le plus personnel de ma carrière ». Le thème de la nature face à la technologie est évoqué sur le magnifique « Everyday Robots », qui est certainement l’un des plus beaux titres de l’album. Albarn nous parle également de la solitude avec le touchant « Lonely Press Play ». Le morceau « The Selfish Giant », en collaboration avec Natasha Khan (Bat For Lashes) est une vraie merveille. La collaboration avec Brian Eno sur « Heavy Seas of Love » est également superbe. Albarn propose de superbes balades ainsi que de superbes moments d’émotions.

Mr. Tembo

Parlons un peu de « Mr.Tembo ». Ce morceau est écrit pour un bébé éléphant orphelin que Damon Albarn a rencontré dans un zoo en Taanzanie. L’artiste en profite pour nous partager son amour pour la nature et pour l’Afrique. « Mr.Tembo » est le morceau parfait pour les journées ensoleillées d’été. C’est entraînant, pop et réussi sur tous les points. Pour la petite anecdote, quand Albarn a chanté le morceau à l’éléphant pour la première fois, il s’est fait caca dessus. Mais promis, vous n’aurez pas le même problème en l’écoutant.

La voix et le talent de Damon Albarn a encore frappé. Dans un registre nouveau et plaisant. Certains vont certainement trouver ce disque assez lent voire ennuyant. Il faut écouter Everyday Robots seul, afin de s’approprier tout ce qu’Albarn nous propose, d’en savourer chaque note, chaque mélodie. La promesse de l’artiste est tenue. Entre rire et larmes, cet album résume « peut être » bien la personnalité finalement simple de Mr.Albarn.

La Note: 

4

Laisser un commentaire