Cold Dark Matter Records – Prima Giedi

Cold Dark Matter Records PRIMA GIEDIJe l’ai déjà dit plusieurs fois aux travers de mes articles, je ne suis pas un grand conaisseur de musique dure. Même si j’apprécie énormément des têtes d’affiches comme Earth ou Sun O))), je dois bien avouer que la scène indépendante du genre m’est totalement inconnue. Bon d’accord, j’ai critiqué le dernier album de Fange. C’est pas pour autant que je connais cette scène dans sa globalité. Donc quand on m’apprends qu’une compilation de morceaux expérimentaux débarque chez Cold Dark Matter Records, je me dis que c’est l’occasion pour moi de rattraper le temps perdu et de découvrir une tripotée de groupes, tous aussi furax les uns que les autres.

Plus dark tu meurs

Ne vous méprenez pas. J’adore les musiques sombres. Cette compilation s’en donne à cœur joie avec les ambiances noires et les morceaux violents. Dès le premier morceau, « Contaminated Aera New Era » de Art 238, nos poils s’hérissent et nos organes commencent à faire la fête. Ce titre, avec « The End Of The Beginning » de Reverence, est l’un des plus dur de la compil’. Ça joue vite, ça hurle, le marasme chaotique de l’album est bien installé. N’ayez craintes, la compilation n’en devient pas un concours de double pédale pour autant.

Doom mood

Le reste de Prima Giedi est plus pesant et ambiant que les morceaux précédemment cités. On remarque tout particulièrement Bagarre Générale avec « Afrocalypse » et ses cuivres de combats. Ce mélange nous rappelle le mystique Terrestrials de Sun O))) et Ulver. On apprécie également le passage électronique proposé par Hendiadys. On passe également le coucou à Jessica 93 qui vient s’incruster sur cette compil’ avec le titre « Artiste Inconnu ». Ce n’est pas son morceau le plus original mais, la recette fait toujours effet et le morceau s’intègre parfaitement sur ce disque.

Je ne vais pas vous citer tous les groupes bourrés de talents présents sur cette compil’, je vous laisse les découvrir par vous vous même. Prima Giedi s’adresse tout de même à un public averti et friand d’atmosphères poisseuses. Si cela ne vous fait pas peur, foncez ! Ça serait dommage que cette scène soit mise de côté tant elle à de choses à nous montrer.

La Note: 

4

Laisser un commentaire