Bad News From Cosmos - Loversgrove - Madafaka

Bad News From Cosmos – Loversgrove

Loversgrove_square BCVous rêviez du mélange parfait entre Elliot Smith et Air ? Ne cherchez plus, Bad News From Cosmos est là pour réaliser ce que vous n’osiez à peine imaginer. Compilation de leurs précédents Ep, Loversgrove fait preuve d’une délicatesse brutalement sombre. Sorti chez le très recommandable label français Anywave, cet album – aussi inattendu soit-il – est un pur régal.

Paysages sonores analogiquement glaciales

Loversgrove est un voyage qui nous mène vers des terrains vagues inexplorés, désolés et inhabités. Le duo Ukrainien découvre de nouveaux horizons et en partage les moindres détails et sensations. L’album se découpe en deux parties bien distinctes. L’une avec des morceaux plus « classiques » (on y reviendra) et l’autre qui se compose de morceaux 100% instrumentaux. Ces derniers sont très mystérieux et indéniablement analogiques. On retrouve donc, sur « Solid Seas » et « Fluorescence », de longues plages synthétiques donnant l’impression d’écouter des sons provenant du fin fond du cosmos. Néanmoins, « Pearls For Guiterre » se veut moins expérimental que les deux titres précédemment cités. Car oui, Bad News From Cosmos sait également y faire niveau songwritting plus « pop ».

DIY friendly

Bon morceau pop ne rime pas avec méga-production. Les deux Ukrainiens préfèrent nous offrir un repas fait maison, à la bonne franquette quoi. Les overdubs peuvent donc aller au placard car de fabuleux titres comme « Losing Youth » et « Like The Flames » n’ont pas besoin d’eux ! Le groupe y mélange les synthétiseurs avec une petite guitare sèche des plus bienvenues. L’ambiance sombre et mélancolique est également sublimée par la douce voix de Iryna Bodnar. Cette parfaite alchimie permet donc au groupe de parcourir un large panel de styles musicaux.

Loversgrove est un album des plus recommandables. Froid et pourtant chaleureux, sombre et étrangement lumineux, ce disque ne cesse de nous envoyer d’un bout à l’autre de nos émotions pour finalement livrer quelque-chose de simplement beau. On reprochera cependant un ou deux morceaux en dessous du lot qui – heureusement – n’entachent pas l’ambiance et la qualité générale de l’album.

La Note: 

4

Une pensée sur “Bad News From Cosmos – Loversgrove

Laisser un commentaire