72h dans la discographie de Ghost

720x405-GhostMainTout le monde me parle de Ghost comme le nouveau joyau de la scène metal. Un groupe qui aurait le pouvoir de mettre d’accord tous les admirateurs de heavy metal grâce à leur subtil mélange entre imagerie black metal et musique influencée par les débuts du hard rock/doom des 70’s. Je ne suis pas un grand connaisseur de metal, encore moins des groupes récents. C’est pourquoi j’ai décidé de m’immerger pendant trois jours dans la discographie du groupe. Pourquoi trois jours ? Les suédois ont sorti trois albums. Un album par jour. Vous avez compris la logique.

Au passage, j’adresse un gros merci à l’ami Paul (@Paul_Briff) d’avoir effectué une campagne de propagande autour du groupe après leur prestation spéciale au Hellfest 2016. Ce fut le déclic de cette immersion.

Page 2: Avant Propos

Page 3: Opvs Eponymovs

Page 4: Infestissumam 

Page 5: Meliora 

Page 6: On fait le bilan calmement (en se remémorant chaque instant)

3 pensées sur “72h dans la discographie de Ghost

  • 22 juin 2016 à 18 h 28 min
    Permalink

    Mon cher Modafaka, sache que c’est toujours le même chanteur sur toutes la discographie du groupe !
    Le changement de pape est surtout pour donner un aspect lore ( assez anecdotique pour le moment ); et justifier à chaque fois un changement d’ambiance d’un album à un autre : même les costumes des Ghoules et du Pape changent après un album ! L’intérêt est de dire ‘ on change de Pape, on fait des trucs différent ‘. Je te renvoie a quelques interview de Omega, une des nameless ghoules, qui parle toujours au nom du groupe et est très intéressant à écouter !

    Pour l’album, je le trouve pour ma part très bon. tu as déjà parlé de deux gros poids à savoir Zombie Queen et Monstrance Clock, mais que dire de :
    Infestissunam/Per aspera ad inferi : Qui montre un coté prog, et à un aspect très grandiloquent… Et donc un aspect ‘ ouverture de messe ‘ assez jouissif pour ma part.
    Boody and Blood : Qui en plus d’être un morceau hard rock/heavy très efficace et agréable à mon humble avis, prend son ampleur en live ( comme Monstrance Clock d’ailleurs ) : La distribution du vin et de l’hostie au premier rang par des ‘nones du péchés’
    Year zero est quand à lui trèèèèès grandiloquent et kitsch, je te l’accorde, mais je le trouve génial, notamment a scander en live, encore une fois !
    Le groupe considère faire du ‘ rock théâtrale ‘, détail assez important je trouve pour comprendre certain choix ( La scénographie comme certains morceaux comme Body&Blood )

    De plus je tiens à rappeler l’existence d’un EP entre Infestissunam et Meliora : If you have ghost, Ep de reprise.
    Et pour la parenthèse actualité : Nous aurons droit a un nouvel EP de reprise cet automne et un album en 2017.

    Sur ceux à demain pour ton avis sur Meliora !

    Répondre
    • 22 juin 2016 à 18 h 43 min
      Permalink

      Merci pour les précisions !
      J’avais vraiment pas compris, mais alors, pas du tout que c’était toujours le même chanteur. Du coup, c’est beaucoup plus cohérent que je pensais !
      Néanmoins, Infestissumam m’a moins fait d’effet que le premier album. C’est vrai qu’il est beaucoup plus théâtrale, et c’est moins mon truc. Ça fait parfois effet de style inutile.
      J’adore l’univers du groupe par contre 😀
      Je suis au courant pour l’Ep, j’en parlerais dans ma conclusion 😉 (je l’ai écouté aujourd’hui et c’est vraiment top).
      Merci pour ton commentaire très instructif !

      Répondre
      • 22 juin 2016 à 18 h 54 min
        Permalink

        Mais de rien ! Si tu as d’autre doute ou que tu veux des précisions, n’hésite pas, je suis assez calé sur le sujet ! 😉
        Et pour ma part, je suis un fan de théâtre depuis mes 7ans, tu peux donc imaginez que l’univers et le style de Ghost remplit toutes mes attentes ! 🙂
        Et encore une fois, Omega est très intéressant a écouté notamment sur son avis sur le groupe, sa musique, et son évolution, ça se trouve assez facilement !

        Répondre

Laisser un commentaire